bandeau Acceuil

 

 




Le mot du président


Nous avons été les précurseurs dans la Vallée à mettre l'histoire locale et les premiers dépouillements sur un site. Le nouveau site internet est le préambule de notre prochain anniversaire. En effet, cela fait presque 10 ans que prenait naissance notre association, c'était en juin 1998. Que de chemin parcouru depuis ; avec des hauts et des bas. Mais aujourd'hui la fierté gagne toute l'équipe de bénévoles avec un travail phénoménal accompli durant cette période :

- 27 recueils de relevés
- 150 000 actes dépouillés
- Quelques centaines de familles reconstituées

Grâce à eux et à ce travail de bénédictin, notre Association est reconnue par tous. Nous avons encore un grand bout de chemin à faire et nous espérons tous avoir encore le temps de le faire.
A présent notre petite Association est devenue un véritable centre de recherches, qui n'est malheureusement pas reconnue par certaines personnes de la vallée, y compris par certains élus. Par contre il est reconnu par des individus peu scrupuleux qui préfèrent copier le travail des autres plutôt que d'être imaginatifs et créatifs, tout cela par jalousie et pour des ambitions personnelles mélangeant généalogie et politique.
Notre vallée bien que faisant partie du Haut-Rhin est enclavée entre le Bas Rhin et les Vosges, ce qui brasse un énorme échange de cultures, de traditions et surtout de personnes, d'où la richesse du patrimoine de la vallée.
Je me souviens encore des premières années où chaque mercredi soir nous étions obligés de déménager du local mis à disposition par la commune de Lièpvre pour laisser la place aux anciens venant jouer aux cartes le jeudi. Ce local est devenu très vite trop petit et n'était plus adapté à notre activité. Notre déménagement fin 2005 dans les sous-sols de la villa Burrus nous a apporté un local nettement plus grand, (malheureusement sans fenêtres) ce qui nous a permis un rangement de nos documents et travaux dans de meilleures conditions. Il a aussi une incidence financièrere importante dans notre budget, car malgrè certaines promesses, il nous a fallu acquérir tout un ensemble de mobilier; tables, chaises, armoires, étagères, etc...
Il faut savoir que nous ne vivons que par notre travail, vente de recueils, recherches, cotisations. Nous avons malgrè tout une subvention annuelle de la commune de Lièpvre de 228 euros, comme toutes les autres associations. Monsieur le Conseiller Général Christian CHATON nous alloue aussi une somme de 200 euros. En 2005, nous avons eu une très grande chance en obtenant par Monsieur Jean Louis CHRIST, Député, une subvention exeptionnelle de 15 000 euros ce qui a permis de régler quelques dettes et d'acquérir du matériel.
Si ce local, mis gracieusement à notre disposition par la communauté de communes a des avantages, il a aussi des inconvénients et non des moindres:
  • - Un taux d'humidité très important, en été nous ne descendons pas en dessous de 80 et avons des pointes à 90. Sachant que le taux moyen admissible est compris entre 50 et 55 !!! Pour la conservation des documents et des microfilms cela me pose de sérieux soucis pour l'avenir.
  • - 8 inondations depuis notre emménagement !!!

Malgré notre insistance et nos différents courriers restés d'ailleurs sans réponse à ce jour, rien n'est fait et rien n'est envisagé pour le futur. Cela est vraiment désolant.
Concernant nos travaux de dépouillement, plusieurs communes sont en cours actuellement et plusieurs receuils sortiront au cours de l'année 2008 principalement :
  • - Suite des mariages de Sainte Marie aux Mines période 1851 à 1907.
  • - Les baptèmes, mariages et décès des Luthériens de Sainte Marie Aux Mines période 1614 à 1792.
  • - Les mariages de Lapoutroie période 1793 à 1907.
  • - Les naissances de Châtenois période 1793 à 1907.
Certains membres travaillent sur :
  • - Les décès de Lièpvre.
  • - Les naissances de Sainte Croix aux Mines.
  • - Les mariages de Saint Hippolyte.
  • - Les naissances, mariages et décès des églises catholiques : La madeleine et Saint Louis, de Sainte Marie aux Mines, période de 1677 à 1793.
Nous ne connaissons pas le chomage !!!
A ce sujet, je me dois de remercier chaleureusement toute cette équipe de bénévoles, pleine d'abnégation et présente à tout moment. Sans eux l'Association n'existerait pas.
Je pense tout particulièrement à Irène ANDLAUER et à Marie Odile WICKEL, présentes plusieurs jours par semaine au centre, pour des travaux de contrôle et de recherche.
Je n'oublie pas non plus José RIES et Bernard BOUVIER qui font aussi un travail remarquable de dépouillement et de contrôle, avec Liliane et Alain PIERSON, Christiane LIPP, Monique KNECHT, Denis FERY, Michel MEYBLUM qui eux travaillent principalement à distance.
Pour la fin de ces remerciements, je laisse la place à Claude MAZZOLETTI qui, par ses connaissances, sa compétence et son acharnement reconstitue sur notre base de données des familles complètes.
Merci à toutes et à tous.
Toute personne désireuse de complèter notre équipe de près ou de loin sera la bienvenue.


... Retour ...