bandeau Acceuil

 

 



LIEPVRE
Population : 1 746 hab. (2008)
Densité : 139 hab./km²
Gentilé : Colieuvres
Coordonnées Géographique
48° 16′ 23″ Nord
7° 17′ 00″ Est
Altitudes
mini. maxi.
234 m 930 m
Superficie : 12,55 km²

BERCEAU de la VALLÉE

Petite Histoire :

Lièpvre, autrefois, BOBOLINO-CELLA, FULRADOCELLA, LEBRAHA, LEPRAHA, LEBERAU, LIEVRE.

Sa date de naissance se situe entre 761 et 763, moment où l'Abbé Fulrade (710-784) a ramené de Rome les reliques de St-Hippolyte et de St-Alexandre, par l'édification du monastère St-Alexandre, dépendant de l'Abbaye Saint-Denis.

Les travaux du monastère sont entrepris par l'Abbé Fulrade, conseiller du roi Pépin le Bref, chapelain de son palais. Il exerça également cette charge sous Carloman (roi d'Austrasie, fils cadet de Pépin le Bref et frère de Charlemagne) et sous Charlemagne.

C'est au cours d'un passage dans le Val de Lièpvre, au moment où il regagne son royaume en compagnie de Fulrade, après la troisième affaire des princes lombards (774) que Charlemagne rédige la fameuse donation de 774 (dont la copie est dans notre local de Lièpvre) et aux termes de laquelle il fait don au prieuré de plusieurs biens du domaine royal situés aux environs de Kintzheim.

Le début de l'agglomération est donc situé entre 761 et 763, à la faveur du premier peuplement attribué à Fulrade, soucieux des besoins de ses moines. Les serfs venus de Saint Déodat (St-Dié), seront les premiers ancêtres des habitants de la commune actuelle.

Le village s'est développé sous la protection des moines. Il accède au rang de ville avec droit de tenir un marché, mais les guerres le ruineront et il déchoira de son rang. La paroisse faisait partie du diocèse de Strasbourg (chapître rural de Sélestat) et englobait Rombach et La Vancelle. En 1751 le prieuré de Lièpvre est entièrement détruit.

Lièpvre est incendié à plusieurs reprises; 1338, 1445, 1486, 1525, 1558, 1592 et 1652.

La commune de Lièpvre englobe l'extrémité tout à fait orientale du district minier de Ste Marie aux Mines, soit environ 20 mines et recherches. Elle renferme notamment des mines fort célèbres, Sainte-Anne et Saint-Thomas à Musloch, Saint-Esprit à Creusepré (Gleisprey). L'histoire de ces mines ne peut être dissociée de celles de l'ensemble du district.

Annexes de Lièpvre : Bois L'Abbesse, Musloch



En savoir plus sur Lièpvre, via wikipédia


Pour voir la Charte de Charlemagne : cliquez ici

LES ACTES MIS A VOTRE DISPOSITION :

  • Naissance > de 1690 à 1935
  • Mariage > de 1690 à 1935
  • Décès > de 1690 à 1935



... Retour ...