bandeau Acceuil

 

 



ROMBACH LE FRANC
Population : 897 hab. (2008)
Densité : 50 hab./km²
Gentilé : Rombéchat(e)s
Coordonnées Géographique
48° 17′ 04″ Nord
7° 15′ 40″ Est
Altitudes
mini. maxi.
290 m 850 m
Superficie : 17,87 km²



Petite Histoire :

L'origine du nom est inconnue. Il semblerait indiquer une population de langue germanique, alors que le Français est encore plus qu'à Lièpvre, bourg voisin de 2km, la seule langue parlée.

C'est en 774 que l'on trouve pour la première fois une référence écrite sur l'existence de Rombach le Franc. C'est sous le nom de RUMBACH ALIA RUMBACH ou TERTIA RUMBACH que s'est probablement formé ce qui, à l'époque, n'était sans doute qu'un petit hameau.

D'autres documents mentionnent les noms de GERMANICUM RUMBACH, puis avec la possession de la vallée par les ducs de Lorraine, RUMBÈCHE en 1222. Allemand est probablement une déviation du mot "ALMEND" qui désignait à l'époque des portions de terrains mises gratuitement à la disposition des habitants pour la culture.

Au 12ème siècle, la commune s'appelle ALMEND ROMBACH. En 1486 on trouve LALMAN ROMBACH et LALEMAN RONBA (Archives de Meurthe et Moselle).

C'est probablement en 1594 que le nom de la communauté de Rombach devient L'ALLEMAND ROMBACH. DEUTSH RUMBACH en 1871 et ROMBACH LE FRANC depuis 1920.

Le village de l'Allemand Rombach est rattaché à la paroisse de Lièpvre jusqu'au 16 Février 1786, date du Décret Episcopal érigeant l'Eglise de Lallemand Rombach en Eglise Paroissiale.
Pour voir le Décret : Cliquer Ici

Le 4 fructidor de l'an 9 soit le 22 août 1801, un gigantesque incendie détruit une quarantaine de maisons ainsi que l'église construite en 1746 et le presbytère. La maison commune (mairie) n'est pas épargnée.

Au cours du 16ème siècle, après des recherches minières, deux filons de barytine ou sulfate de baryum sont localisés à l'Allemand Rombach, sur les lieux dits Grandgoutte et Naugigoutte.

De 1843 à 1890, divers manufacturiers exploiteront ces filons. La baryte est surtout utilisée dans l'industrie nucléaire, pharmaceutique ou de la céramique. La dernière mine cessera définitivement de fonctionner en 1971.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Rombach le Franc est un village de "Passeurs" pour les prisonniers de guerre français.

Des années 1930 jusqu'aux années 1970, la principale activité économique du village est le tissage à domicile.

Annexe de Rombach le Franc : La Hingrie



En savoir plus sur Rombach-le-Franc, via wikipédia


LES ACTES MIS A VOTRE DISPOSITION :

  • Naissance > de 1786 à 1935. De 1690 à 1786 voir sur Lièpvre.
  • Mariage > de 1786 à 1935. De 1690 à 1786 voir sur Lièpvre.
  • Décès > de 1786 à 1935. De 1690 à 1786 voir sur Lièpvre.



... Retour ...